style2

L’Avocat Loubet

Un drame d’Eugène Labiche... et de Fanny Reybaud

Avocat Loubet, Eugène Labiche

L’Avocat Loubet d’Eugène Labiche

L’Avocat Loubetest un drame en trois actes d’Eugène Labiche, en collaboration avec Auguste Lefranc et Marc-Michel, représenté pour la première fois à Paris au Théâtre du Panthéon le 28 août 1838. C’est l’un des rares drames écrits par Labiche. Il a paru aux éditions Musée Dramatique.

Edition originale de 1838

Avocat Loubet, Eugène Labiche, 1838

La version numérisée deL’Avocat Loubetd’Eugène Labiche est accessible en intégrale sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale de France.

Edition électronique de 2021

L

Réédition contemporaine deL’Avocat Loubet d’Eugène Labiche aux éditions du loup rouge

L’intrigue de l’Avocat Loubet
par Emmanuel Haymann

A Aix-en-Provence au début du XVIIe siècle, l’avocat Loubet tombe amoureux de la belle marquise de Pontarlier, jeune veuve qu’il croit ingénue et sincère. Hélas, elle est la maîtresse jalouse du capitaine de Brissac et elle tue sa rivale, la cousine de l’avocat. Le mélodrame se complique lorsque l’on sait que la victime a une sœur, Louise, officiellement fiancée à l’avocat. La jeune fille pure et sans tâche est accusée du terrible forfait. Loubet connait la criminelle mais, bâillonné par son honneur, il s’accuse :
« L’assassin c’est moi ! »
Nul ne le croit, on va pendre la pauvre Louise ! Quelques répliques avant la chute du rideau survient le coup de théâtre tant attendu. Une juste main empoisonne la méchante marquise qui avoue son crime dans les râles de l’agonie. On la croit morte, mais Loubet murmure au père :
« Morte pour tous ! Vivante encore pour vous… elle n’est qu’endormie d’un sommeil qui ressemble à la mort ! Elle se réveillera… »
Et le vieux père de répondre avec emphase :
« Elle se réveillera dans un cloître… asile de la pénitence et du repentir ! »

in Emmanuel Haymann,Labiche ou l’esprit du Second Empire,
Olivier Orban, Paris, 1988

Edition de Bruxelles, 1838

Avocat Loubet, Eugène Labiche, 1838

Réédition bruxelloise deL’Avocat Loubet toujours en 1838 par J-A. Lelong

Edition électronique de 2021

L

Réédition contemporaine deL’Avocat Loubet de Fanny Reybaud aux éditions du loup rouge

L’Avocat Loubet de Fanny Reybaud

A quelques détails près (quelques noms et prénoms, le fait que Loubet n’est pas jugé crédible par le tribunal quand il s’auto-accuse, l’empoisonnement par une main vengeresse),l’Avocat Loubetd’Eugène Labiche est une adaptation fidèle d’une nouvelle parue entre 1836 et 1837 intitulée également L’Avocat Labiche.

Son auteur : Fanny Reybaud qui l’a publié sous le pseudonyme de H. Arnaud dansLa Revue de Paris.

La Revue de Paris, 1836

Revue de Paris, 1837, L

La version numérisée deL’Avocat Loubetde Fanny Rabier est accessible sur le site de Gallica: ici (1ère partie) et ici (2e partie).

© 2007 - 2022 Familles Loubet del Bayle
Société de Géographie Occitano-Morave | jcldb.com